Pour tout savoir sur Rénovons le sport français

QUI SOMMES-NOUS ?

  • Pierre Durand, champion olympique et ancien président de fédération et de l’INSEP
  • Nicolas Hénard, double champion olympique et Président de la fédération française de voile
  • Gilles Sezionale, Président de la Fédération Française de Natation
  • Stéphane Traineau, champion du monde de judo, double médaillé de bronze olympique
  • Laurent Chambertin, international de volleyball,
  • Robert Pirès, champion du monde de football
  • Emilie Gomis, médaillée olympique et championne d’Europe de basketball
  • Olivier Girault, champion olympique et du monde de handball
  • Jérôme Fernandez, double champion olympique et triple champion du monde de handball
  • Laurent Torrecillas, consultant
  • Alexis Gramblat, avocat
  • Valérie Fourneyron, Députée, ancienne ministre des sports
  • Roselyne Bachelot, ancienne ministre des sports
  • Claude Fauquet, président du CROS Picardie, ancien DTN de la FF natation
  • Patrice Hagelauer, ex DTN et ex entraineur équipe de France, fédération française de tennis
  • Corinne Navarro, DTN de la fédération française de karaté et Disciplines Associées
  • Dominique Crochu, ex directrice du web et du digital de la FFF
  • Philippe Lamblin, ancien président de la FF d’athlétisme
  • Hélène Taches des Combes, Présidente du Comité d’Aquitaine de Natation
  • Pascal Grizot, vice-président d’une fédération olympique
  • Magali Tézenas du Montcel, Déléguée générale de Sporsora
  • Thomas Remoleur, membre du comité directeur d’une fédération olympique
  • Gladys Bézier, ex DG d’une fédération sportive
  • Kenny Jean-Marie, ancien conseiller sport du Premier Ministre
  • Patrick Wincke, conseiller technique interfédéral
  • Jean-Claude Grognet, Journaliste et responsable du site Attelage Français
  • Colin MIEGE, Président du comité scientifique du think tank Sport et Citoyenneté
  • Philippe Dumoulin, Directeur Technique National-adjoint chargé du Haut Niveau depuis 2014 auprès de la FF Volley-Ball
  • Denis CADON, Membre du Bureau de la FFN, Président du Comité Régional d’Auvergne et candidat à la présidence de la ligue Auvergne-Rhône-Alpes de Natation
  • Arnaud Courtier, Directeur général de la fédération française de cyclisme
  • Damien Lesavre, Directeur Associé Goaléo et Administrateur d’un club d’Escalade
  • Nicolas Chardon, ancien administrateur de la FFHB (2000-2004) et fondateur de HandNews.fr
  • Patrick Fradet, vice-président délégué du Comité Régional Ile de France de natation, Président de la commission informatique de la Fédération Française de Natation
  • Vincent Lecrubier, vice-champion du monde de Canoë kayak, Finaliste Olympique, candidat à la vice-présidence de la Fédération Française de Canoë-Kayak
  • Patrick Rachard, arbitre aux Jeux Olympiques
  • Julio Arqueros, Vice-Président de l’ACBB Kayak et secrétaire général adjoint de l’ACBB Omnisports
  • Marc Raffo, Vice-Président du Neptune Club de France
  • Jean-François Royer, DG d’Uniteamsport
  • Thierry Bardaud, Trésorier d’un club de football et avocat en droit du sport
  • Grégorie Lartigot, Secrétaire général des Éditions AMPHORA
  • Olivier Bristow, Directeur jeunesse et sport dans une collectivité locale, entraîneur de natation
  • Jacques Donzel, inspecteur général honoraire de la jeunesse et des sports, ancien directeur de l’INSEP
  • Frédéric Alliot, Maire-adjoint aux sports de Saint-Quentin
  • Michaël BOUTINES, Président de la Ligue Midi-Pyrénées de Handball
  • Jean-Marc Gillet, Chief development officer Be Sport
  • Laurie Champin,  responsable digitale de l’information d’une institution sportive
  • David Ducci, Consultant International Sports
  • Daniel Forget, Vice-président honoraire de la fédération française d’aviron
  • Denis Cheminade, rédacteur de la revue Acteurs du sport
  • Xavier Parenteau, expert Rse et DD sport, stades et évènements
  • Laurent Martini,  DG des Glénans, 1ère école de voile en Europe, Président Paris Saint-Germain Handball association, Administrateur FFHB
  • Béatrice Pagnoux, secrétaire générale adjointe du Comité du Béarn de rugby
  • Manuel Picaud, Président Paris 2018 Gay games
  • Patrice Cassagne, conseiller d’animation sportive DRDJSCS des Pays de la Loire
  • Benjamin Viard, membre de diverses commissions fédérales dans plusieurs fédérations sportives françaises
  • Patrick Perez, Président Comité du Var et Vice-Président régional Fédération Française de Natation
  • Tanguy Durocher, enseignant en activités physiques adaptées
  • Dominique Lagier, membre du Comité Directeur de la Fédération Française de Natation, Présidente du Comité Départemental de Natation
  • Philippe Noël, conseil en communication
  • Christiane Guérin, Membre élue au comité directeur de la FFN et au comité régional de Bourgogne
  • Thierry Pierre Berthelot, avocat
  • Philippe Dordet, Fondateur de http://www.hockeyvisuel.club
  • Remi Dhalluin, Administrateur du Lille Universite Club, Secrétaire du comité Hauts de France  UNCU, Secrétaire du comité Nord de hockey
  • Aline Michelet, Membre du comité directeur de la FFNatation et secrétaire générale du comité Île de France de Natation
  • Julian Jappert, Directeur de Sport et Citoyenneté
  • Bruno Barbier, consultant
  • Eric Thomas, président de l’AS Montlouis Football et président de l’Association Française de Football Amateur
  • Bernard Daney, dirigeant d’établissement équestre
  • Jean-Philippe Sechet, ancien professionnel de football durant 17 ans et aujourd’hui Educateur sportif
  • Nadia Douadi, présidente de la fédération française de double dutch
  • Pascale Reinteau, secrétaire générale de Paris 2018 Gay Games
  • Jacky Dufourcq, ancien Cavalier international et Président de Comité départemental
  • Déborah Sarfati, conseillère Pédagogique en EPS
  • Sylvie Le Maux, consultante
  • Stéphanie HUTREL, chargée de mission d’un service des sports
  • Laure Martin, consultante
  • Patrick Chevallier, Président de l’association Juvacom Médias
  • Mathias Barbera, consultant
  • Patrick Goddet, Consultant Média TV et Digital
  • Thibaut GAUTIER, consultant
  • Antoine Fournier, consultant
  • Bruno Staïner, DG d’une agence de marketing spécialisée sport et culture
  • Brice Beaumont, juriste du sport
  • Delphine Cartier, préparateur mental-coach-formatrice
  • Céline Brasseur, Ex-Présidente Ligue Calédonienne de Natation – Formation européenne Success CNOSF
  • Sandrine Barbotin, dirigeante de Teameo Coaching
  • Mathias Mercadal, entraîneur à la fédération française de natation
  • Julien Lagarique, Etudiant Executive MBA management du sport
  • Marie-France Cazier, PDG de 3S FORME
  • Benjamin Blot, responsable Vidéo et Interactivité à L’Equipe
  • Rouxel Janick, coach consultante en stratégie et Management
  • Arnaud Leroux, Consultant dans le sport business
  • Yves Dreyfus, médaillé olympique, champion du monde, dirigeant dans le sport
  • Benoît Ponton, directeur organisation événements sportifs, président d’association

Tribune parue dans le Journal du dimanche du 4 décembre 2016

RÉNOVONS LE SPORT FRANÇAIS !

En France, le sport fédère 18 millions de licenciés, rassemblés dans 180 000 associations sportives et 107 fédérations[1]. A Rio, celles-ci ont glané 42 médailles Olympiques (7ème rang) et 28 Paralympiques (12ème rang). Avec près de 2 % du PIB, le sport français génère 36 milliards d’€ d’activité économique.

Mais le sport français, c’est aussi une seule femme présidente de fédération olympique, des instances fédérales où mixité générationnelle et diversité sont trop rares, des présidents qui se représentent après 3 ou 4 mandats de 4 ans et des élections fédérales régulièrement l’objet d’articles de presse relatant coups bas et irrégularités.

Devant ces constats que nul ne peut ignorer et sans dénoncer un « Tous pourris » qui ne reflète pas la réalité, nous, sportifs de haut niveau, décideurs politiques, bénévoles et professionnels du monde du sport, avons décidé de nous unir pour promouvoir un sport français plus moderne et plus conquérant. Nous lançons ainsi un mouvement sportif citoyen ouvert : « Rénovons le sport français ! ».

Profondément attachés au modèle fédéral, nous souhaitons la mise en place de principes de bonne gouvernance communs aux fédérations et leurs organes déconcentrés comme la limitation à deux mandats successifs pour les présidents, la parité dans les instances dirigeantes, l’ouverture au maximum du collège électoral et l’instauration d’une haute autorité électorale au CNOSF chargée d’assurer la sincérité de tous les scrutins fédéraux.

Des fédérations qui fonctionnent mieux, ce sont des clubs qui vivent mieux au service des licenciés.

Les mesures que nous proposons s’inspirent des recommandations faites il y a quelques années par le CNOSF et votées par son conseil d’administration composé de 43 dirigeants représentatifs des fédérations sportives, dans son rapport intitulé Mieux adapter la gouvernance des fédérations sportives[2]. Ces mesures n’ont été que trop peu suivies.

Nous pensons impératif de moderniser plus rapidement le sport français et son système associatif basé sur la force du bénévolat. La licence doit prendre en compte davantage les attentes nouvelles des pratiquants, notamment en sport-santé et en sport-loisir, mais également leurs modes de consommation différents, l’émergence des objets connectés, des réseaux sociaux et de l’eSport.

Adapter le modèle économique des associations sportives à ces évolutions et à la diminution des financements publics guidera les réflexions menées au sein de « Rénovons le sport français ! ».

Ce mouvement a vocation à rassembler largement et se veut constructif. A dix mois du vote du CIO pour l’attribution des Jeux 2024 pour lesquels Paris est candidate, nous souhaitons ainsi démontrer la vitalité et l’ouverture d’esprit du sport tricolore, tout en réfléchissant à ce que devrait être le sport de demain.

Nous invitons ainsi à nous rejoindre toutes celles et tous ceux qui souhaitent rénover le sport français, qui défendent les mêmes valeurs que les nôtres et qui s’engagent à signer la charte qui nous unit et nous oblige.

Les 12 commandements de Rénovons le sport français !

  1. D’aucune condamnation pour des faits relatifs à des responsabilités dans le sport, tu attesteras.
  2. Elu(e), pas plus de 2 mandats nationaux successifs au même poste tu n’honoreras.
  3. La parité, la diversité et la mixité dans les associations sportives, tu prôneras.
  4. Le collège électoral de ton association, tu ouvriras.
  5. Ton réseau, pour faire progresser nos idées, tu mobiliseras.
  6. Des réflexions sur la gouvernance du sport français, tu mèneras.
  7. Le monde d’aujourd’hui et ses évolutions, en compte tu prendras.
  8. Devant un micro ou sur les réseaux sociaux, le contenu de cette charte tu défendras.
  9. Candidat à une élection d’une association sportive, ces réformes tu proposeras.
  10. Honnêtement et élégamment, ta campagne tu mèneras.
  11. Dans la transparence, l’éthique et l’ouverture d’esprit, tu gouverneras.
  12. Quand tu seras élu(e), de tout cela tu te souviendras.

[1] http://cnosf.franceolympique.com/cnosf/actus/4724-les-fdrations-et-membres-associs.html

[2]http://www.franceolympique.com/files/File/organisation/cnosf/Gouvernance%20CNOSF.pdf