Rénovons le sport français

Rénovons le sport français est un mouvement né en novembre 2016[1] et constitué le 18 janvier 2018 sous la forme d’une association loi de 1901, dont l’objet social est de contribuer à la modernisation du modèle sportif français (gouvernance du sport, politiques sportives, etc.).

Notre association est dirigée par un conseil d’administration paritaire[2] et compte à date 170 membres issus d’horizons très divers : sportifs et anciens sportifs de haut niveau dont plusieurs champions olympiques et plusieurs champions du monde, élus, dirigeants ou anciens dirigeants de structures fédérales – nationales et locales – entrepreneurs, personnalités issues du monde de l’entreprise, de l’administration, des médias, du digital, etc.

Ces personnes, toutes bénévoles, ont en commun leur passion pour le sport et leur envie de voir le modèle sportif français se rénover, en toute indépendance, par-delà les clivages partisans. Notre association n’est ni droite, ni de gauche. Elle ne reçoit aucune subvention.

A notre demande, notre collectif est associé depuis mars 2018 à la démarche de concertation menée par le Ministère des Sports et le Comité National Olympique et Sportif Français “sur la co-conception d’un nouveau modèle de gouvernance du sport en France”.

Le ministère des sports a invité les acteurs à “déposer des contributions (notes, études, etc.) pour faire des propositions d’évolution de l’organisation du sport”.

La concertation engagée, qui couvre un large spectre de thématiques, doit également nourrir la préparation en cours du projet de loi “Sport et Société” annoncé par la Ministre des Sports.

C’est dans ce contexte que s’inscrit notre contribution.

Les recommandations que nous émettons sont le fruit d’échanges conduits dans le cadre de plusieurs groupes de travail thématiques[3] qui ont associé une cinquantaine de nos membres, de l’expertise de nos contributeurs, des délibérations de notre Conseil d’administration et de la validation d’ensemble par notre Assemblée générale le 20 juin 2018.

> Téléchargez notre rapport RLSF complet

Nous souhaitons que cette contribution aide les décideurs à faire les bons choix pour le sport français, au moment critique où ils font le pari de sa refondation.


[1] Le mouvement s’est alors illustré par l’adoption d’une charte de 12 « commandements » relatifs à l’éthique et à la gouvernance des associations sportives, notamment les fédérations, et par la publication d’une tribune le 4 décembre2016 au Journal du dimanche signée par des personnalités du monde politique, sportif et civil.

[2] Notre Conseil d’administration compte 18 membres, 9 femmes et 9 hommes.

[3] Groupes de travail sur l’organisation institutionnelle du modèle sportif français, sur la gouvernance des fédérations et sur un projet de Baromètre des fédérations permettant de faire connaître leurs progrès en matière de gouvernance.